Les investissements d’autoproduction d’électricité se poursuivent chez les industriels marocains

La tendance à l’efficacité énergétique se poursuit chez les industriels marocains. En effet, après Nestlé Maroc, Maghreb Industries, Michoc et bien d’autres, c’est au tour du secteur du textile de s’y mettre.

Le groupe Filmod qui travaille avec des donneurs d’ordre prestigieux un peu partout en Europe, vient d’investir près de huit millions de DH dans une installation photovoltaïque d’une capacité de 0,6 MW (mégawatt) destinée à auto-produire de l’électricité verte. Un investissement que les actionnaires de ce groupe basé à Casablanca et qui fabrique des vestes, manteaux et différents articles de prêt-à-porter pour le compte de Zara, One Step, IKKS, Claudie Pierlot, Adolfo Dominguez, Diega ou encore Desigual compte rentabiliser en moins de 10 ans. Il faut dire, qu’outre l’économie d’énergie qu’il permet d’entrevoir (plus de 15% par an sur la facture d’électricité actuelle), la toiture solaire de quelques milliers de m² mise en place par Filmod permet à celle-ci de se prévaloir d’une telle action de développement durable auprès de ses clients étrangers sachant qu’aujourd’hui, de plus en plus d’acheteurs européens et américains exigent de leurs fournisseurs des labels de toute sorte qui attestent d’une démarche écoresponsable. Un atout non négligeable pour un industriel qui réalise presque tout son chiffre d’affaires à l’export.

Rappelons que Filmod, dont la création remonte à 1997, fait partie des premiers acteurs au Maroc en industrie de textile & habillement avec plus de 1200 employés et un chiffre d’affaires de plus de 200 millions de DH. En 2019, Filmod a fait partie de la septième cohorte du programme Elite de la bourse de Casablanca, qui sélectionne annuellement une poignée d’entreprises privées les plus inspirantes et dynamiques à forte croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *