Le Maroc va investir 5,8 MMDH pour renforcer le réseau de stockage de l’électricité verte

Le Maroc a lancé une série d’initiatives pour poursuivre le développement des énergies renouvelables après la pandémie de la Covid-19, a affirmé ce lundi Aziz Rabbah, ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement. Intervenant lors des travaux de la 11ème Assemblée de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) qui se tient par visioconférence, le ministre a indiqué que les nouveaux projets dans le domaine des énergies renouvelables incluent notamment la mise en place d’une feuille de route pour le développement de nouveaux pôles d’énergies renouvelables, en plus d’une feuille de route nationale consacrée à l’énergie hydrogène. Il a noté que des études confirment que le Maroc dispose de qualifications importantes lui permettant d’attirer environ 4% du marché international de l’énergie hydrogène. Ces programmes comprennent également l’initiation d’une feuille de route pour le développement de l’énergie des courants marins, qui devrait contribuer à diversifier les sources de production d’énergie propre, la programmation d’environ 5,8 milliards de dirhams d’investissements à l’horizon 2022 pour renforcer le réseau de stockage de l’électricité issue des projets d’énergies renouvelables (pour une capacité totale de 2 600 mégawatts)…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *