Exobus passera à l’électricité !

Exo changera son modèle d’affaires et deviendra propriétaire d’un parc d’autobus 100 % électriques et des infrastructures nécessaires à leur entretien. Ce projet, qui est en adéquation avec les cibles gouvernementales en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES), permettra aussi à exo d’améliorer sa performance opérationnelle. Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, a salué la démarche d’exo en présence de son directeur général, M. Sylvain Yelle, lors du Déjeuner-Bénéfice annuel de Trajectoire Québec.

Le programme exobus consiste notamment à remplacer les autobus existants, qui appartiennent à des transporteurs privés, par des véhicules entièrement électriques. En plus d’accroitre les services et l’attractivité du transport collectif urbain à l’échelle de la région métropolitaine de Montréal, le programme exobus permettra aux usagers de bénéficier d’une offre de transport qui contribue significativement à limiter les GES et les nuisances sonores. La phase 1, en cours jusqu’en 2027, totalise un investissement de 338 M$, dont la majorité des fonds provient du gouvernement du Québec pour l’achat d’une centaine d’autobus électriques et la construction de deux garages d’entretien.

Par ailleurs, le ministre des Transports a annoncé qu’il travaillera conjointement avec les partenaires en transport collectif afin d’établir un cadre financier qui couvrira une période de cinq ans, soit de 2023 à 2028. En agissant ainsi, le gouvernement répond à une demande du milieu municipal en offrant davantage de prévisibilité, surtout dans le contexte où la pandémie a profondément bouleversé ce secteur et où il est important de ramener les usagers dans le transport collectif.

Source : Electricité plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *