Sidi Mohamed LAMGHARI, Directeur de Publication de la revue Electra et du FEL

«Mesdames et Messieurs, chers partenaires, chers invités, chère assistance bonjour et bienvenue à cette Première édition du FEL. Nous sommes tous réunis ici, aujourd’hui afin de discuter et d’échanger, de réfléchir et de partager les idées et les expériences, dans l’unique finalité: participer à la vision royale d’un Maroc émergent et résilient. Déjà au 18ème, Emanuel Kant disait: «il faut agir de telle sorte que la maxime de son action puisse être érigée en une règle universelle.» Une assertion encore d’actualité au 21ème siècle, où tout se veut intelligent, connecté, communicant, efficient. Le monde a finalement compris que la ressource est bel et bien tarissable et qu’il nous faut la préserver, l’économiser d’où les récents appels à l’économie dans tous les secteurs hydraulique, pétrolier, électrique… L’introduction de technologies basse consommation telle que la Led dans l’éclairage est un signal fort de cette prise de conscience mondiale. Bref, ce forum intervient dans ce contexte inédit marqué, d’une part, par un débat politique international fécond sur la problématique du réchauffement climatique et, d’autre part, par l’engagement du Maroc, organisateur de la COP22, à faire du développement durable une pierre angulaire autour de laquelle gravite sa politique de développement. Voici mesdames et messieurs, en quelques mots, les raisons qui ont poussé la Revue ELECTRA MAROC à initier cette rencontre pour traiter du secteur de l’éclairage Led au Maroc : de ses avantages, de ses défis et de ses perspectives prenant en compte les spécificités du Maroc pour entrevoir l’émergence d’une industrie Led marocaine, portée par les marocains et pour les marocains. La volonté est là et les compétences sont là: il ne reste qu’à agir. Je vous remercie.»

Leave a Comment

loading