Rencontre de haut niveau: la FENEELEC et l’AMISOLE se concertent avec le Département de l’Energie et des Mines

Monsieur Aziz Rabbah, Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, a reçu jeudi 8 juin 2017 à Rabat, au sein des locaux de son département une délégation de la FENELEC et l’AMISOLE conduite par son Vice-Président, Semmaoui Khalid. Au menu des échanges: plus de synergies et d’implications de toutes les parties prenantes du secteur. Récit

Lors de cette rencontre, le Ministre a saisi l’occasion pour communiquer aux représentants de l’AMISOLE et de la FENELEC sa vision pour le développement des énergies renouvelables. Monsieur Rabbah a longuement insisté sur la nécessité d’instaurer une dynamique collective impliquant tous les intervenants dans le secteur. Cette dernière concernera aussi bien le public (l’administration) que le privé (producteurs, développeurs, distributeurs…). Ces concertations se traduiront dans un premier temps par une multiplication des rencontres qui se feront d’ores et déjà de façon plus régulière.

Cette étape de Rabat aura été également un moment opportun pour interpeler les producteurs et développeurs. En effet, Monsieur le Ministre a signalé qu’il est question aujourd’hui, de mettre en place des normes pour garantir la qualité pour les usagers et justifier l’instauration d’une préférence nationale lors de la compensation industrielle et l’ouverture du marché national. De leurs côtés, les membres de la délégation ont soulevé les questions relatives à l’applicabilité de la loi 13- 09 relative aux énergies renouvelables et ont exprimé leur souhait d’une revisite de l’intégration industrielle pour permettre aux PME nationales de pouvoir accéder aux marchés. De même, les intervenants ont soulevé la nécessité de voir les moyens pouvant être mis en oeuvre pour dynamiser l’utilisation des énergies solaires et particulièrement dans le thermique pour les chauffeeau solaires.

Pour finir, cette réunion a porté également sur l’efficacité énergétique qui constitue un gisement important tant pour la création des emplois que pour l’économie d’énergie.

Sur ce dernier point, un atelier, où seront débattus les projets de textes réglementaires et particulièrement le projet de décret relatif à la basse tension, sera organisé dans les plus brefs délais avec l’ensemble des opérateurs sur demande de Monsieur Rabbah.

Leave a Comment

loading