Objets connectés: Quels impacts dans le futur?

Le marché des objets connectés se situe, à présent, aux premières prémices de son développement. D’ici 2020, 50 milliards d’objets connectés seront en fonctionnement sur notre planète. Le trafic va être multiplié par 1000 en dix ans. Il s’agit d’une révolution, qui, elle, est une déclinaison de la logique de l’innovation dans le temps. Une nouvelle révolution qui se prépare, après celle du web et de la mobilité ayant chamboulé les modes de consommation et de communication des terriens. Qu’arrivera-t-il alors aux comportements des Hommes, qui, sans le moindre doute, seront submergés d’objets connectés ? Quelques éléments de réponse…

Mythe? Non, le processus est bien en cours

Près de 220 milliards d’objets connectés devraient voir le jour avant 2020, dont 3 milliards de véhicules. La Chine, à cet effet, sera le plus gros investisseur avec plus de 640 milliards de dollars d’investissement, selon une étude d’International Data Corporation. Ces chiffres laissent entendre que l’effet est fort conséquent, et ce, dans la mesure où ces objets (Bracelets pour le fitness, montres, oreillettes, vêtements, etc.), sont dotés de la possibilité de rassembler toutes sortes de données supplémentaires, notamment biologiques.

Toujours selon l’IDC, les objets connectés seront capables de communiquer. En effet, il est facilement imaginable que bientôt le frigidaire commande directement au supermarché quand il sentira qu’il manque de nourriture… En
vous demandant votre accord évidemment! À présent, des assistants comme Siri qui savent appeler les contacts, indiquer la météo, car nous les avons prédisposé à le faire. D’ici quelques temps ils seront partout : du miroir de la salle de bain à la voiture, ils seront là pour nous assister.

De plus, les objets connectés vont permettre un véritable dialogue entre l’objet luimême et l’infrastructure, puisqu’ils sont, évidemment, connectés aux smartphones, ils seront à l’avenir connectés aux infrastructures. Ce qui fait qu’Ils seront envisagés comme des services et non comme des objets individuels.

Oui, ça galope, ça court et ça fait peur. Mais à condition!

Pour que les objets connectés fassent entièrement partie du quotidien des Hommes, il faut que les réseaux se développent rapidement. La 3G, la 4G voire la 5G devront être accessibles partout, tout le temps.

En revanche, en 2017 une défaillance de la connexion entre les objets ne peut provoquer un drame. Mais dans le futur, la défaillance de la connexion pourrait causer des drames, les accidents de voitures, à titre d’exemple. Ce qui permet de renforcer cette hypothèse, insouhaitable, c’est que dans les grandes villes, avec des millions d’objets connectés et concentrés, les défaillances peuvent très facilement survenir. Ça s’appelle le risque systémique. Concept emprunté du domaine de la finance qui a fortement participé à la défaillance du système financier mondial en 2008.

Dans une vingtaine d’années, les objets connectés submergeront le monde, au point qu’il ne serait pas évident pour les terriens d’imaginer l’époque durant laquelle ces quelques lignes sont rédigées.

Attachment

Leave a Comment

loading