Maroc-Afrique : SINTRAM construira deux micro-barrages de 110 MW en Guinée

Selon le site Agence Ecofin, la Société internationale de travaux au Maroc (SINTRAM) construira deux micro-barrages d’une capacité globale de 110 MW, en Guinée. « Aujourd’hui, on peut dire que toutes les études techniques, topographiques et de conception sont terminées. Nous allons passer à l’étude d’exécution et les chantiers pourront démarrer avant la saison hivernale.», a affirmé El Mouloudi Benhamane, Directeur général de la compagnie, lors d’une visite sur les sites devant accueillir les centrales.

Les infrastructures seront implantées dans les localités de Kogbèdou et de Frankonédou dans la région de Haute Guinée. Les travaux de construction devraient durer 36 mois et coûter environ 400 millions $. Plusieurs bailleurs de fonds dont la Banque islamique de développement (BID) participeront à la mobilisation de ces fonds. « Nous avons les moyens nécessaires pour réaliser ce projet.», a tenu à rassurer Ansoumane Kaba, le directeur général de la compagnie guinéenne Guiter SA qui collabore avec la SINTRAM sur le projet.

La construction de ces barrages entre dans le cadre du programme énergétique guinéen qui inclut, en outre, la construction des barrages de Kaléta (244 MW) et de Souapiti (515 MW). A noter que la Guinée avait un taux d’électrification de 26% en 2013, pour une puissance électrique de 500 MW environ, selon le Cia World Fact Book.

Leave a Comment

loading