Applications de l’imagerie thermique dans le bâtiment

Fouad Elkohen, expert en efficacité énergétique et directeur général d’Elexpert, a choisi de partager avec nous son savoir-faire et connaissance en terme d’efficacité énergétique. Sur ce, nous avons le plaisir de vous faire découvrir son  article sur l’imagerie thermique dans le bâtiment. Pour rappel, Elexpert est une société spécialisée dans l’ingénierie et les solutions d’efficacité énergétique.  Elle est le représentant officiel au Maroc de la marque Flir, leader mondial dans le domaine de la thermographie infrarouge.

L’inspection au moyen d’une caméra thermique est un moyen puissant et non invasif qui permet de surveiller et de diagnostiquer l’état des bâtiments. L’imagerie thermique est devenue l’un des outils de diagnostic les plus précieux pour leur inspection. Une caméra thermique permet d’identifier les problèmes très tôt, donc de les documenter et de les corriger avant qu’ils s’aggravent et entraînent des réparations coûteuses.

L’inspection d’un bâtiment à l’aide d’une caméra thermique permet de visualiser les déperditions d’énergie, de détecter les défauts ou l’absence d’isolation, de trouver les fuites d’air, de trouver l’humidité dans l’isolation, les toits et les murs, dans la structure intérieure et extérieure, de détecter la moisissure et les zones mal isolées, d’identifier les ponts thermiques, de repérer l’infiltration de l’eau dans les toits en terrasse, de détecter les ruptures de canalisation d’eau chaude, de voir les erreurs de construction, de surveiller le séchage de la construction, de trouver les défauts dans les canalisations d’alimentation et le réseau de chauffage urbain et d’identifier les problèmes électriques.

Les caméras thermiques sont l’outil idéal pour localiser et identifier les défaillances du bâtiment car elles montrent ce qui est invisible. Sur une image thermique, les problèmes sautent aux yeux. Une caméra thermique est l’outil qui vous permet réellement de VOIR tout cela.

Une image thermique comportant des données exactes de température fournit aux experts du bâtiment des informations importantes sur l’état de l’isolation, la pénétration de l’humidité, l’apparition de la moisissure, les défauts électriques, la présence de ponts thermiques et le fonctionnement des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation.

Les caméras thermiques sont des outils tellement précieux et polyvalents qu’il est impossible d’énumérer toutes leurs applications. Tous les jours apparaissent de nouvelles utilisations innovantes de cette technologie. Ce chapitre décrit quelques-unes de ces nombreuses utilisations dans le secteur du bâtiment.

Défauts d’isolation et fuites d’air
Untitled-4
L’imagerie thermique est un outil exceptionnel pour localiser les défauts des bâtiments tels que l’absence d’isolation, le décollement d’enduit et les problèmes de condensation.Untitled-5

  Untitled-6 Untitled-7

Lors de la recherche de défaut d’isolation ou de perte d’énergie au moyen d’une caméra thermique, il est préférable que la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment soit au moins de 10 °C. Il est possible de travailler avec une différence de température moins importante si la caméra thermique possède une résolution et une sensibilité thermique élevées.
Untitled-8
Dans les pays froids, les bâtiments sont généralement inspectés en hiver. Dans les pays chauds, où l’isolation est importante pour garder l’air frais généré par le système de climatisation, les inspections sont conduites pendant l’été.

Détection des fuites d’air

Les fuites d’air font augmenter la consommation de l’énergie et perturbent souvent le système de ventilation. Elles peuvent aussi provoquer de la condensation dans la construction, ce qui détériore le climat intérieur.

Pour pouvoir détecter une fuite d’air avec une caméra thermique, il faut à la fois une différence de température et de pression.

L’image fait alors apparaître les «taches» caractéristiques d’un passage d’air froid, car cet air refroidit les surfaces sur son passage. Par conséquent, il convient de toujours mener l’inspection thermique du côté où la pression est moins élevée. Pour détecter les fuites d’air, on recourt souvent à la méthode de pressurisation nommée BLOWER DOOR. Vous trouverez plus d’informations sur cette méthode plus bas dans ce guide.

 Untitled-9Détection d’humidité

L’humidité est la cause la plus fréquente de détérioration d’un bâtiment. Les fuites d’air peuvent provoquer de la condensation dans les murs, les sols et les plafonds. Un isolant mouillé met longtemps à sécher et favorise l’apparition de la moisissure et des champignons.

L’examen à l’aide d’une caméra thermique permet de localiser l’humidité, elle-même source de moisissure. On peut en détecter l’odeur, mais pas la localiser. Une inspection thermique indique l’emplacement des zones humides, où peut apparaître une moisissure éventuellement nocive.
L’humidité peut être difficile à localiser. Pour y parvenir, on modifie la température du bâtiment. Les matériaux humides étant plus lents à changer de température, ils deviennent clairement visibles. Alors que les autres méthodes mesurent la température en un seul point, les caméras thermiques scrutent toute une zone en peu de temps.

Ponts thermiques

L’imagerie thermique permet également de localiser les ponts thermiques des bâtiments, sources de gaspillage d’énergie.

Un pont thermique est une zone de l’enveloppe du bâtiment présentant une conduction thermique plus élevée. Son existence est liée aux contraintes de construction. Or la chaleur s’échappe de la zone chauffée vers l’extérieur par les matériaux offrant la meilleure conductivité thermique.

Les effets d’un pont thermique sont une baisse de température des surfaces intérieures ; dans les cas extrêmes, cela peut provoquer des problèmes de condensation, en particulier dans les coins, des déperditions de chaleur importantes et des zones froides dans le bâtiment.

Canalisations d’alimentation et chauffage urbain

Dans les pays froids, la chaussée et les aires de parking sont parfois chauffées.

Les systèmes de chauffage urbain distribuent de la chaleur, souvent sous forme de vapeur. Celle-ci est produite de manière centralisée pour couvrir les besoins des bâtiments résidentiels et commerciaux.
Untitled-10
Une étude thermographique permet de détecter facilement les défaillances des canalisations de tout système de chauffage souterrain. Une caméra thermique peut aider à identifier l’emplacement exact du défaut, afin de minimiser les travaux de réparation.Untitled-11

Localiser les fuites du chauffage par le sol

L’imagerie thermique est un outil facile d’emploi pour rechercher les fuites dans les canalisations, même lorsque les conduites d’eau passent dans le sol ou sous l’enduit. La chaleur des conduites rayonne au travers de la surface, ce qui permet de suivre facilement leur parcours avec la caméra.

Assurance qualité

La technologie de l’imagerie thermique est aussi utilisée pour l’assurance qualité et l’inspection des nouveaux bâtiments. Ainsi, Le séchage d’une construction peut être surveillé au moyen des images thermiques, et donc accéléré par des mesures appropriées. Aussi, un bâtiment à peine construit peut être livré au client dès que la caméra thermique confirme que son séchage est complet.

Rénovation 

L’imagerie thermique fournit des informations précieuses lors de la rénovation des bâtiments et des monuments. Les ossatures masquées par l’enduit minéral apparaissent clairement sur les images thermiques. Il est alors possible de décider s’il est pertinent de les exposer. Le décollement du plâtre mural est également détecté très tôt, ce qui permet de prendre des mesures de conservation.

Plomberie

L’imagerie thermique est l’outil idéal pour détecter les obstructions et les autres problèmes de plomberie. Même si les conduites sont placées sous le plancher ou dans un mur, il est possible de déterminer l’emplacement exact du problème en y faisant circuler de l’eau chaude. La chaleur atteint la surface et la zone du problème devient clairement visible sur l’image thermique.

Chauffage, ventilation, climatisation

Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation doivent être correctement entretenus. Ils doivent filtrer les polluants intérieurs et produire de l’air à la température voulue et à une humidité correcte. L’imagerie thermique peut contribuer au contrôle du bon fonctionnement de ces systèmes. Un mauvais fonctionnement peut dégrader la qualité de l’air intérieur.

Défaillances électriques

Tous les bâtiments comportent aussi de nombreuses installations électriques. L’imagerie thermique permet d’examiner les armoires électriques, les fusibles, les connexions et bien d’autres éléments.

Elle détecte des problèmes invisibles à l’œil nu, qui peuvent alors être réparés. Les problèmes électriques peuvent provoquer une élévation importante de la température. De plus, ils peuvent générer des étincelles et déclencher un incendie.

Pour en savoir plus sur les méthodes d’inspection des systèmes électriques avec une caméra thermique, veuillez consulter le «Guide de l’imagerie thermique pour les applications industrielles».

loading